AéroPortrait 

 La méthode pour réussir un portrait réaliste 

à l’aérographe avec seulement 3 couleurs.

Ce qui est sympa quand on maîtrise un peu l’aérographe ?


C’est qu’on peut peindre à peu près tout ce qu’on veut !

Mais un jour ou l’autre, il arrive ce qui doit arriver… 


Des ennuis ?


Presque...


On devient victime de son succès !


On a beau vouloir peindre ce qu’on veut, la question qui revient
est toujours la même :


-“Est-ce que vous faites aussi des portraits ?
Si je vous donne une photo de ma fille ou de mon fils, vous pouvez la refaire à l’identique ?”


Et puisque vous utilisez l’aérographe...

La question se décline même sur tous les supports : 


-“Vous pourriez faire ça sur mon casque, mon réservoir de moto 

ou sur le capot de ma voiture ?”


Vous vous souvenez sans doute de la dernière fois qu’on vous a posé cette question.


Et du malaise qu’elle a suscité en vous.


 Parce que vous savez que dès qu'on touche au portrait, 

ça passe ou ça casse... 


Vous avez peut-être déjà essayé de peindre un portrait en couleur.

Simplement pour essayer ou pour faire plaisir à un ami. 

Vous avez pris une photo et vous vous êtes mis au boulot.


Le résultat après des heures de travail ?



Une catastrophe...


Aujourd'hui encore, c’est à peine si vous osez montrer le dessin à votre chat.


Le sujet ne ressort pas, les ombres sont mal contrastées.

Le fond ne colle pas avec le premier plan.

Les tons-chair sont criards et vos tentatives de corrections se voient comme le nez au milieu de la figure.


 Le portrait ne ressemble pas du tout à la photo. 


Grosse déception.


C’est d’autant plus frustrant que si on vous avait demandé de peindre n’importe quoi d’autre, vous l’auriez parfaitement réussi. 


Il faut se rendre à l’évidence, le portrait en couleur, c’est assez technique...


En attendant, vous avez honte d’avoir gâché du papier, de la peinture et du temps. 

Votre estime de soi en a pris un coup…



Si vous aviez réussi ce portrait, vous auriez éprouvé une réelle satisfaction en le voyant terminé.


Vous l’auriez montré autour de vous avec un sentiment d'excitation et de fierté.

Vous auriez pu lire la joie sur le visage de celui qui vous l’a demandé. 


Il y aurait vu une ressemblance parfaite avec le modèle.


Imaginez que le problème soit réglé et que vous êtes maintenant 

parfaitement à l’aise avec le portrait couleur.


Vous n’avez plus peur de voir arriver une personne avec une photo de famille.

Au contraire, vous êtes enthousiaste à l’idée de la réaliser.


Parce que vous savez que vous avez les capacités de faire du bon travail.


 Pour vous c’est juste un petit défi à relever 

et non pas une montagne à éviter. 


Si vous le voulez, vous pouvez réaliser secrètement le portrait d’un de vos enfants, l’encadrer et lui en faire la surprise pour son anniversaire.



Vous pouvez sereinement envisager de faire un cadeau personnalisé 

pour le mariage de vos amis.


Désormais, vous composez régulièrement des créations avec plusieurs 

personnages et vous apportez de la personnalité à vos tableaux.



Si le coeur vous en dit, vous pouvez immortaliser le visage d’une personne que vous aimez, ou d’une personne qui vous inspire.


Vous pouvez même prendre des commandes et vous faire rémunérer pour ça. 

C’est intéressant pour vous parce qu’il y aura toujours de la demande dans ce domaine.

Une nouvelle route s’ouvre pour votre art.


Mille et une occasions s’offrent à vous. 



Vous aimeriez ressentir cette confiance ?


Alors, lisez attentivement la suite.


D’abord, il faut que je vous dise : 

Si jusqu’à maintenant vous n’êtes pas arrivé à ce que vous vouliez,
ce n’est pas de votre faute.


Comme me le disait un ami récemment : 


 “Peindre un portrait, c'est ce qu'il y a de plus difficile à faire…”

 

Et ce n’est pas l’aérographe qui vous garantit le succès !


Même si c’est un outil génial pour ce genre de sujet, il ne fait pas tout.

Il y a d’ailleurs des portraits horribles qui ont été faits à l’aérographe…

...par des gens qui ont des années de pratique ! 



Alors qu’est-ce qui fait la différence ?


 Le tout, c’est de s’attaquer au vrai problème. 

 

C’est quoi le vrai problème ? 


La composition des couleurs.
(pas étonnant qu’il y ait tant de portraits en noir et blanc...)


Beaucoup de peintres ne comprennent ni la couleur, ni la lumière. 

Ils s’imaginent qu’ils trouveront la “couleur de peau parfaite” dans une formule à appliquer comme une recette de cuisine…


Ils comptent les gouttes de peinture pour faire un dosage précis, mais ils ne savent pas regarder correctement.


Alors que la couleur exacte, celle dont ils ont besoin (et pas une autre), se trouve juste sous leurs yeux... ils ne la voient pas.


Il leur suffirait pourtant de se baisser pour la ramasser.


On sait tous que le cerveau humain perçoit la couleur de manière relative :


 

Une même couleur nous apparaît de telle ou telle manière selon :


  • L’endroit où elle se trouve
  • Les couleurs avoisinantes
  • Le type de lumière qui l’environne
  • La nature des matériaux

 

Il faut donc tenir compte de tout ça quand on crée ses mélanges.


Ça vous parait compliqué ?

À moi aussi…


C’est pour ça que j’ai tout simplifié.


 Maintenant, je n’essaie plus de jouer aux devinettes 

pour harmoniser les couleurs.  


 Ma méthode ?


“J’aspire” purement et simplement les couleurs du modèle et puis je les dépose méthodiquement, sur mon dessin, au bon endroit. 


Si, si !


L'idée, c'est de résoudre la question des couleurs avant même de commencer à peindre.


Comme ça, on a l’esprit libre pour se concentrer sur l’essentiel : 

avancer et aller jusqu'au bout ! 


Hyper simple... 


J’ai découvert cette méthode en m’inspirant du travail de ceux qui se sont spécialisés dans l’hyperréalisme à l’aérographe.


Vous savez, ceux qui vous font un tableau tellement “vrai” qu’on se demande si ce n’est pas une photo...


J‘ai cherché à en savoir plus sur les procédés utilisés pour arriver à un tel degré de réalisme. 

(Je peux vous dire qu’on ne trouve pas des infos à tous les coins de rue…)


C’est à ce moment-là que je me suis rendu compte du rôle immense de la couleur dans la peinture réaliste.


Et quand j’ai mis en application ce que j’avais découvert, j’ai vu que ça fonctionnait nettement mieux que ce que je faisais auparavant !


Jugez par vous-même :



Rien qu’avec cette méthode, j’ai l’impression d’être passé du cours préparatoire à l’école supérieure des beaux-arts !


Vous voulez faire pareil ?


Pour que vous puissiez vous approprier ce système,

j’ai créé un programme de formation qui vous montre en détail son fonctionnement.


Cette formation s'appelle : 


« AéroPortrait, la méthode pour réussir un portrait réaliste 

à l’aérographe avec seulement 3 couleurs. » 


Je tiens à préciser que ce programme N'EST PAS un cours de dessin. 

Ici, je ne vous apprends pas à dessiner.


Dans l’exercice que je vous propose, je vous donne le contour du portrait en noir et blanc qu’il vous suffit d’imprimer.


Voici le portrait que nous allons faire ensemble :




 La formation se déroule en 8 étapes :


Étape 1: Préparation des couleurs 

 Dans la première étape, je vous montre comment vous y prendre 

pour obtenir des couleurs réalistes, directement issues 

de votre photo de référence. 


 


Vous apprenez :


  •  Comment vous simplifier la vie en vous libérant du choix des couleurs 
  • Comment obtenir toutes vos couleurs avec les 3 seules couleurs primaires
  •  Comment extraire de la photo de référence une palette de tons-chair réalistes    
  •  La précaution indispensable à prendre avant de comparer ses couleurs avec le modèle (avec un outil que vous avez sans doute déjà chez vous) 

 

Une fois que vous avez validé cette étape, vous n'avez plus à vous soucier des couleurs pendant le travail. Il vous suffit d'utiliser le bon numéro au bon moment.  

Étape 2 : Pochoirs et fond

 Dans la deuxième étape, je vous montre comment préparer

 les conditions idéales au lancement de votre projet. 


 Je vous montre : 

  • Par où commencer le portrait
  •  Comment découper et placer vos pochoirs 
  •  La mise en couleur du fond en dégradé 
  •  La technique pour obtenir des contours doux
       grâce aux caches en papier  

Étape 3 : Les cheveux

  Dans la troisième étape, je vous donne toutes les techniques
qui marchent pour peindre une chevelure convaincante. 


 Je vous indique : 

  • L'outil génial pour représenter la texture des cheveux
  • Comment utiliser la technique du sandwich pour donner de la profondeur à la chevelure 
  •  Le type de ligne que vous devez maîtriser pour donner plus de détails aux cheveux 
  •  Comment faire une transition harmonieuse entre les cheveux et le fond 

 Étape 4 : Le visage

 Dans la quatrième étape, on pose les couleurs du visage
en suivant une méthode qui garantit le respect
des couleurs réalistes. 


 Vous découvrez : 

  • Par quelle couleur de peau il vous faut commencer 
  • L’ordre précis et numéroté dans lequel vous devez poser chacune de vos couleurs 
  • La dilution avec laquelle vous devez travailler 
  • L'opacité avec laquelle vous devez appliquer vos couleurs 
  • Comment éviter le phénomène optique indésirable du "virage bleu" 
  • L'outil que j'utilise pour corriger mes petites erreurs (eh oui, ça arrive aussi...) 

Étape 5 : Les yeux et la bouche

 Dans la cinquième étape, on passe aux choses sérieuses
avec la réalisation des yeux et de la bouche. 


Vous savez : 

  • Comment peindre la pupille de l'œil et son reflet 
  • Apporter du contraste au dessin sans risquer de l'abîmer
  •  Comment peindre l’arrête du nez et l’intérieur des narines
  •  Comment gérer les transitions subtiles entre les couleurs 

Étape 6 : Finition du visage

 Dans la sixième étape, on s’approche du réalisme en amenant
le visage vers les couleurs réelles de la photo de référence. 


Je vous montre ici : 

  • Comment unifier le dessin dans un ensemble cohérent 
  • Comment tester une couleur sans prendre de risques 
  • À quel endroit placer les ombres de l'oeil pour qu’il soit naturel 
  • La technique qui permet de faire la jonction parfaite entre l'aérographe et le pinceau
  • Comment donner à l'oeil un aspect brillant 

Étape 7 : Finition des cheveux

 Dans la septième étape, on finit le travail des cheveux en leur donnant plus de détails et en les intégrant sur le fond.

 

Vous apprenez  : 

  • À représenter des cheveux nets grâce à la technique du masque fendu
  • La chose à respecter du début à la fin pour garder le naturel du portrait  
  • Comment utiliser vos pochoirs pour donner aux mèches des directions différentes 

Étape 8 : Pull et touches finales

  Dans la huitième étape, on traite les derniers éléments du dessin
et on apporte les touches de finition ! 

 

On aborde : 

  • Comment peindre le pull en respectant la profondeur de champ du modèle 
  • Comment ajuster la valeur d'une teinte sans refaire de mélange 
  • Comment peindre des cheveux rebelles qui se détachent à la fois sur le fond et sur le visage  

En vous lançant dans cet exercice, vous allez apprendre 

beaucoup de choses en peu de temps ! 

La formation

Vous avez accès à plus de 4 heures de formation en vidéo.

Les vidéos sont accessibles sur un site privé 24h/24 et 7 jours/7

Vous pouvez commencer à suivre la formation dès votre inscription

depuis n’importe quel ordinateur, tablette ou smartphone connecté à internet.


Avantages

  • Vous n’avez pas de frais de déplacement.
  • Vous avancez à votre rythme.
  • Vous n'êtes pas limité dans le temps
  • Vous êtes libre de regarder les vidéos et de télécharger les exercices autant de fois que vous le voulez.

 En plus des vidéos, vous recevez 3 documents PDF 

à télécharger et à imprimer :  

  •  La liste du matériel nécessaire
  •  La photo de référence en haute définition à imprimer sur du papier photo  
  •  Le contour du dessin à imprimer directement sur le papier aérographe (grâce à ce document, vous n'avez besoin d'aucune compétence particulière en dessin) 

  Le tarif de cette formation ?

À votre avis, combien de temps mettriez-vous 

pour apprendre à réaliser ce tableau ?


Une journée ?


Deux jours ?


Une semaine ?


Si vous voulez vous former aux techniques de l'aérographie, 

l'option la plus courante est de trouver un stage près de chez vous (ou loin). 

Il y a aussi la possibilité de rejoindre une école spécialisée.


Selon le lieu, les tarifs se situent entre 130 et 200 € la journée.*

Ce à quoi il vous faut ajouter les frais de route et d'hébergement...

* Ces tarifs sont donnés à titre indicatif

Je ne voudrais pas que le tarif soit un frein pour vous.

Alors j’aimerais vous proposer ce cours à moins de 100 €.

Le tarif de cette méthode complète est de 47€

 Oui, je peins un portrait réaliste
à l'aérographe pour
47 euros 

Garantie «zéro risque»

 Comme je suis convaincu de la qualité de ce cours, 

je suis prêt à prendre tous les risques à votre place.


Satisfait ou remboursé

Votre achat est garanti sans risques pendant 30 jours : c’est simple, si vous n’êtes pas entièrement satisfait par son contenu, je vous rembourse intégralement votre achat. 

Je vous attends de l'autre côté...

Alors à tout de suite !

Etienne